We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. We will assume that you agree for us to do this. However, you can change your settings at any time according with your browser.
Learn more

Candice - Deuil au refuge

La tristesse et la douleurs sont au comble de l’insupportable au refuge. Depuis début juin 2017 de nombreux chats du quartiers disparaissent mystérieusement.

Plusieurs voisins sont venus nous voir pour savoir si nous avions vu leur minette ou leur chat. Ils ne rentrent plus dans leur foyers.

Bien désemparés, nous ne pouvons rassurer ces voisins, nous n’avons pas vu leurs compagnons.

Jeudi 6 juillet, Saya s’est roulée dans les graviers le matin puis n’a pas été revue jusqu’au dimanche 9 juillet où nous l’avons trouvée prostrée dans le garage.

Une radio aux urgences vétérinaires nous apprend que son bassin a été cassé par un coup.

Candice appelée souvent Candouce, tellement elle est douce et gentille est venue chercher des câlins jeudi vers 12 heures et n’est jamais revenu.

L’angoisse est au maximum au refuge. Il se passe des choses anormales dans le quartier, nous rapportons ces disparitions et le retour de Saya blessée à la gendarmerie qui ouvre un dossier de renseignement judiciaire.

Nous informons les mairies de Sain-Bel et de Saint-Pierre-la-Palud qui prennent note avec attention de ces disparitions mystérieuses.

Nous informons les habitants de toute la rue par un mot dans leur boîte au lettre, en les invitant à nous informer, ou signaler à la gendarmerie, s’ils savaient ou avaient vu quelque chose.

Pour ma part il me devenait impossible de vivre sans savoir ce qu’était devenu Candice, et aussi Cachou et Ulysse.

J’ai contacté une communicante Marie Christine, une communicante hors pair, avec les animaux. Cette très belle Âme est lumineuse, et sa faculté d’entrer en contact avec le Peuple Animal est très impressionnante. Les détails et précisions qu’elle rapporte parfois, font nous demander si elle ne connaît pas personnellement les animaux qu’elle interroge.

Avec son autorisation, je vous transmets le message que lui a délivré Candice. Je ne change rien. La communication a eu lieu en deux étapes .

MC: Bonjour Candice, Suzanne te cherche partout, pourrais-tu dire ce qui s’est passé, si tu acceptes de communiquer avec moi bien sûr?

MC: Je sens sa présence dans son corps éthérique près de moi et la première phrase que j’entends est «je suis morte»

MC: Oh non! Tu es si belle et douce

Candice: Ne pleure pas Suzanne, ne t’attriste pas Marie Christine, j’ai reçu tout l’amour et les bons soins dont j’avais besoin avant de retourner d’où je viens; la lumière la paix et la planète de chats.
Je suis encore là aussi dans ce corps éthérique que tu sens et vais accompagner Suzanne un moment
Je ne sens plus rien ,cela a été très fugitif
Je suis reparti chez Suzanne, pour la consoler.

MC: Peux tu dire ce qui t’es arrivé?

Candice: j’ai été piégée

MC: Comment?

Candice: Un piège tunnel pour attraper les petits fauves.

MC: Et après? parle je t’en prie, nous avons besoin de savoir et comprendre car d’autres chats aussi ont disparu

Candice: Écoute, c’est dur tu sais, voilà, on est chopé, et après , des hommes avec des tatouages sur les bras nous gazent ou nous battent. Saya s’en est sortie en réussissant à mordre l’un deux et à s’échapper, mais elle avait déjà reçu un coup de bâton.

MC: PPPFF, en ce moment, je n’ai que ça à dire aux humains qui aiment les chats, les chats disparaissent, se font écraser, bref c’est vraiment l’horreur!

Candice: Tu sais , la planète souffre aussi, il y a tant de beaux changements dans ce monde, et autant de résistance à la lumière qui s’annonce avec des actes de violence de plus en plus sporadiques.
Un jour, la terre rêvée sera recréée, n’oublions pas, n’oubliez pas que nous avons tous choisi de nous incarner en ce moment sur cette terre pour apporter notre petite pierre à l’édifice de l’amour.
Nous les chats sommes tristes de quitter nos humaines chéries, d’autant que Suzanne et moi, c’est une longue série d’incarnations simultanées où nous oeuvrons à construire dans le beau et la paix.
Alors oui ce corps physique n’est plus, mais tous mes autres corps existent toujours.
Oui tes câlins me manquent déjà Suzanne et je te pose ma patte douce sur tes larmes. la sens tu même si elle est invisible?

MC: Candice, parfois j’ai annoncé la mort de chat qui ne l’était pas et sont revenus des semaines après; j’ai toujours l’espoir de me tromper.

Candice: je sais ce que tu ressens, mais je suis vraiment partie de cette dimension physique.
Dorénavant, je vais aider Suzanne à…………...

MC: Candice? tu as disparu?

Candice: Reviens tout à l’heure, j’ai du travail.

MC: bon d’accord. Candice, il y a de l’orage et je dois débrancher les machines, peux tu continuer ?

Candice: Non attends demain, tu peux déjà envoyer cela à Suzanne.

MC: Je vous embrasse Suzanne, le coeur serré aussi! je dois débrancher maintenant ma livebox à demain.

MC: Re-bonjour Candice es tu disponible?

Candice: Oui je le suis, dis bien à Suzanne de ne pas désespérer, cette femme de lumière rayonne dans les univers multiples et nous sommes ensemble pour l’éternité, je l‘aime autant qu’elle m’aime et suis moi aussi désolée de ne pas continuer ce chemin dans l’incarnation avec elle, mais je reste son inspiratrice et sa guide du moment.
Je n’ai pas grand chose de plus à ajouter si ce n’est que ces gens qui nous tuent sont inconscients, et qu’il faut plutôt les entourer de lumière que de les haïr.
Un jour ils ouvriront leur coeur, ce sont des morts vivants, que pouvons nous faire pour eux de plus, que de ne pas les juger.
Maintenant, on doit juste essayer de les stopper en utilisant tous les moyens dont on peut disposer, et moi je peux leur donner des cauchemars hi!!!!!

MC: Eh bien tu trouves le moyen de garder le sens de l’humour!

Candice: Oui, plutôt que de laisser mon coeur dévasté par le chagrin, je me recentre sur mon immortalité. Cela remet en perspective !

MC: Tu es une merveille tu sais!
Peux tu parler du « travail » que tu as fait hier?

Candice: J’aide mes soeurs et frères chats à se dégager de leur corps physique qui a souffert , afin qu’ils retrouvent la mémoire de qui ils sont et puissent monter dans la lumière se ressourcer et se régénérer. Ensuite ils peuvent choisir de rester dans leurs corps éthériques pour accompagner leur humains. Ah si tous les humains qui croient perdre leur chat définitivement pouvaient nous sentir et nous toucher dans ces corps de moindre densité mais Oh combien là, cela serait merveilleux, tu pourrais communiquer là dessus?

MC: Oui je le ferai.

Candice: Alors je te laisse et retourne près de Suzanne.

MC: Merci infiniment, veille bien sur elle, c’est épuisant tout cela, émotionnellement ,

MC: prenez soin de vous Suzanne, de votre corps! Je vous embrasse.

Marie Christine www.communications-animales-et-peintures.com


Le lieu a parfaitement été décrit par une autre communicante qui n'a jamais mis les pieds dans cet endroit...

Elle a décrit avec précision le lieu où se passeraient les massacres. J’ai parfaitement identifié ce lieu. Il se situe en mitoyenneté des communes de Sain-Bel et Saint-Pierre-la-Palud. L’endroit est envahit par du matériel de toute sorte. Deux maisons habitées depuis peu, jouxtent ce lieu abandonné qui est un vrai paradis pour les chats vagabonds. Cet endroit n’est pas loin du refuge quand on est un chat qui trace sa route droit devant.


Au refuge nous sommes atterrés! Comment peut on être aussi cruel sur ces êtres innocents et si gentils. Tous les chats disparus et torturés sont tous décrits comme vraiment très gentils

Pourquoi ?

Nos p’tits loups allaient jouer, chasser en ce lieu, et des créatures de «race humaines» ont décidé qu’ils n’avaient rien a faire ici, et qu'ils allaient leur faire la peau.

Seule Saya a su s’extraire de ce piège. Personne n’approche Saya. Je suis la seule personne en qui elle ait confiance.

Cachou était la gentillesse même. C’était un gros minou qui avait subi bien des misères avant de trouvé refuge avec nous. Il avait été adopté avec Ulysse par les voisins en dessous du refuge, mais ils aimaient revenir se faire câliner.

Toutes ces disparitions laissent des humains dans une tristesse et une douleur infinie.

Quelle souffrance ! Quelle tristesse, c’est très très dur !

A présent, nous craignons beaucoup pour nos protégés au refuge, pour César, notre grand vagabond, entre autres. Mais il est pas possible de les garder enfermer, ils sont habitués à vivre libre.

Tant que nous vivrons, nous chercherons les coupables, même si nous avançons à pas de fourmis ou même si parfois nous stagnons. Nous n’abandonnerons pas, et tout aide sera la bienvenue.

Avec tristesse et le coeur serré.

Suzanne

Candice ma douce ! Candice ma douce


Saya convalescente pour au moins 6 semaines

  • Saya convalescente pour au moins 6 semaines

cachou suggestion

  • Cachou le tout gentil

Cachou et Ulysse le timide

  • Cachou et Ulysse le timide

Article suivant